vendredi 16 juin 2017

Besoin de toi Benoît !!

Bon le premier tour des législatives est passé, ont a encore une fois été bien secoué ...
L’Assemblée a perdue un gros morceau de son cœur ...A gauche, les places resteront rares, malgré les risques.


On ne tue pas l espoir, il ne meurt pas, jamais, et la gauche c est l espoir !

Ce qui m’a fait mal au cœur, ce qui a fait rouler mes larmes sur mes joues, ce qui m’a fait flancher,  c est que toi, Benoît, tu n es pas pu garder ton siège à l Assemblée.

"J ai éclaté en sanglots .J ai un faible pour cette expression . On n' éclate jamais de faim ou de froid.
En revanche , on éclate de rire ou en sanglots . Il est des sentiments qui justifient qu'on vole en éclats.
A. Espinosa



Pourtant tu la méritais ! Parce qu’a chaque fois tu as osé dire non ! Parce que tu aime défendre les gens à qui personne d’autre ne prête attention. J’ai eu mal, envie de hurler .....Parce qu’en perdant ta présence à l’Assemblée,  nous avons perdu notre  voix.
Je me suis sentie bâillonnée.  Je suis loin d’être la seule à avoir ressentie ça.

" Frondeur" tu étais l'honneur de cette Assemblée.
L'honneur de la gauche !  



Tu n’as jamais accepté de négocier tes valeurs, quel que soit le prix à payer.



Tu as été obligé de plier sous la tempête , avec de nombreux camarades... Plier, comme le roseau, mais pas rompre comme l' olivier  … la folie Macron va passer comme le vent mauvais ... les gens verront l'imposture , et toi , tu seras toujours  la .

Je vais essayer, du mieux que je peux, de t’expliquer pourquoi je tiens autant à toi.
Parce que nan , même si j 'aime tes mimiques , et que tu as un regard à tomber , je ne suis pas une groupie ! en fait , je suis plutôt fan de Saez .
Et pourtant j ai cette incroyable attachement inexplicable à ta personne .

Pourquoi ?
Parce qu' après avoir été regardé comme une chose curieuse , une illuminée , par ma famille et mon entourage pendant plus de 30 ans , j' ai découvert  un homme politique ( donc beaucoup plus crédible que moi )  qui parlait à mes espoirs , qui utilisait des mots qui mettent du baume au coeur ! 
Des idées d' avenir plus doux , plus respectueux des gens , de la nature . tu as esquissé un futur désirable , alors moi , comme le petit Prince qui voulait son mouton, je te le demande , " dessine moi un futur désirable"





Ça a commencé quand j’étais toute petite ... déjà la, je sentais que je ne partais pas trop bien dans ma vie !
 Y a des sujets qui n’intéressaient que moi et pas du tout mes copines (la seconde guerre mondiale, la Shoah, le nazisme ... J ai commencé tôt à demander à mon père de m’expliquer " c est quoi l Assemblée ? «, " c est quoi la gauche et la droite ?", 


Et puis j’avais des idées qui ,  quand je les expliquais aux " grands " ...ils me regardaient  du coin de l’œil, un peu de haut.
Bref, mes parents préféraient que je ne me mêle pas aux discussions des adultes, je dérangeais ...avec mes histoires d" égalité , de fraternité .... 


Je m avance peut être , mais je pense que toi non plus , tu n a pas oublié ...

Peu être que notre premier point commun, c’est cette envie, ce besoin viscéral de défendre des principes, de défendre ceux qui ont moins que nous …

Je suis de la couleur de ceux qu’on persécute ! Lamartine. 
C’est mon adage ! Gravé en moi, j ai rien fait pour, mais je ne veux rien faire contre. Je suis comme ça !




Mes parents étaient bien démunis, face à  mon intransigeance envers les gens qui prônaient le  rejet et à la haine .Ils n'ont jamais été impliqués dans la vie politique, pas plus qu’ils ne luttaient, eux, contre les préjugés ou autres ...ils n'ont je crois jamais compris mon engagement dans la lutte contre les injustices , quelles qu 'elles soient .

 Moi je passais mon temps à m'interposer ! A défendre le souffre douleur de la classe, la fille un peu timide qui bégayait ... j' ai en horreur ce réflexe malsain qu'on certains , à s' acharner sur tout ceux et celles qui ne leurs ressemble pas , qui peut être différents . Je préfère parler de respect, de partage ...



Mon combat contre ce qui me semblait injuste ne s’arrêtait pas au racisme bête et et à l exclusion.  Je parlais des heures durant de ma vision du monde, tel que je le ressentais : sans frontières, sans pays "prioritaires" ou morceau de terre privé ... tous humains, tous égaux, une seule et même planète, il était logique qu’elle soit à tout le monde ! Et que l’homme arrivé hier  ait  autant le droit que mes parents de construire sa maison dans un champ, et d'y cultiver un jardin !

Comme toi , je rêve d'une France douce . Accueillante , qui protège les plus faibles , les persécutes , d’où qu'ils viennent , une France qui ouvre ses bras et dit " n ai plus peur , ici tu es chez toi "



Ado, ça c est pas vraiment arrangé non plus .... Par chez moi, dans mon village (et ceux d’à coté) pas de noirs, pas de rom, pas de " quartiers».

J allais au lycée dans une petite ville à 15 km de chez moi, et la on était une grande bande de potes ...musulmans  !
Y avait toujours pas un noir, mais plus de jeunes qui avaient des parents d’origine magrébines. Et ils sont devenus mes ami(e)s.
Et on s’en fichait tous, de nos religions, ou de nos différences  et c’était bien comme ça !

 Les adultes eux, avaient déjà bien enregistrés les petits discours de papy Le Pen ...
Et j ai encore plus cherché à défendre mes idéaux ... et aussi mes amis. 

Encore une fois tes paroles font échos à mon coeur ...
 



Mais je suis quand même bien minoritaire ici ... les gens votent au mieux à droite sinon c’est l’extrême droite. Pourtant quand tu discutes avec eux, ils ne trouvent pas de raison à ce vote. Incapable de justifier leurs choix …j' en suis souvent désabusé . Ici , le FN a fait plus de 50 %
au second tour des présidentielles !


J’ai toujours eu une  vision d'un monde juste, ou tout le monde pourrait vivre décemment, ou les gens partageaient le travail ....mais j avais pas les idées, les clés, pour rendre tout ça possible .On me riait au nez quand j’osais parler de mes envies de changer les choses.

J étais "l’utopiste" la " hippie " qui était née à la mauvaise époque ! 





Ton programme, ta sincérité, ton humanisme. Tout c’est alors éclairci !!! Toutes ces choses que j’imaginais, ces idées que je portais depuis mon enfance au fond de moi, tout à coup, j étais plus la seule à les espérer ! Et tu avais ces clés pour que ça marche ! Tu as rendu possible ce monde meilleur pour les gens, et la possibilité que les gens soient meilleurs avec  la nature. 

Tu as gagné les primaires ! 
Sérieux, plus de 2 millions de personnes on voté pour toi et ton programme !!! 

Quand tu te sens isolée, avec des idées de " gauche", humanistes, des envies de partage, d’échanges, de respect ...  tu fini par te fermer comme une huitre ; 
Je ne sors que rarement, je  préfère m'occuper des fleurs de mon jardin ou de mes animaux ... l’hypocrisie, l’idée de passer au dessus des propos racistes, xénophobes ou homophobes de mes voisins ou connaissances, je ne peux pas .... Je vais tenir, quelques jours, et puis je vais explosée. Les larmes, la colère, tout ça va se mélanger, et je vais me réfugier dans ma coquille.

Alors t’entendre défendre toutes tes idées, ce monde bienveillant, ce futur désirable .... Tu es devenu mon inspiration. 

Tu ne veux pas être l' homme providentiel , pourtant , celui qui m' a donné envie d'y croire , c est toi .
Celui qui a gagné ma confiance et mon respect , c' est toi .
Celui qui m' a redonné l' envie de m'impliquer dans mon village , de militer , c' est toi .
Celui qui m' a fait adhérer à ton parti ... c est toi !  
 Ta ténacité , ton courage ...

 
La ou je n' avais rien ni personne avec qui partager l' idée d' avenir , l' envie de bâtir une belle société  , maintenant il y a tes idées , tes livres , tes projets  que tu as fait notre .

Du coup , j ' ai rencontré des gens formidables , ( tous hamonistes ) pendant  ces mois de folies (  primaires, présidentielles , législatives) , des gens comme toi et moi , qui eux aussi , veulent le bâtir , ce futur !  J’ai donc trouvé des ami(e)s, avec qui on partage les joies, les peines, les espoirs et surtout l’envie de t aider à la porter cette pierre !!!




Même si jamais , je pense , l'humanité ne cessera de progresser , et que donc , toujours il faudra continuer , encore et encore , nous voulons t'aider , chacun avec nos moyens , et toute notre bonne volonté , à le faire vivre , ce futur , et  l'offrir à nos enfants.

On veut  ton nom, gravé dans l 'Histoire de notre grand pays, à coté de ceux de Jaurès, Blum  et Clemenceau ,gravé dans l' Histoire du monde comme Kennedy et Mandela !!! Parce que tu fais parti de ces personnes qui laissent une trace indélébile dans  les esprits et les cœurs , pas juste dans un parti ou une élection !  

C' est quoi une vie d' Homme ?
C'est le combat de l'ombre et de la lumière ...
C'est une lutte entre l'espoir et le désespoir, 
entre la lucidité et la ferveur...
Je suis du coté de l' espérance , mais d' une espérance conquise, lucide, hors de toute naïveté".
Aimé CESAIRE .

ça ressemble beaucoup pour moi , à Benoît Hamon 




Parce que ta simplicité  fait ton honneur.
Parce que tes valeurs font ta grandeur.  

Certains rêvent de marcher sur la Lune, d’autres de faire le tour du monde, de devenir riche ou célèbre ...

Si il m 'était donné un moment spéciale à vivre , je demanderais à te rencontrer , pas pour un selfie ( même si j' adore te voir au coté des gens , parce que ta gentillesse ressort plus encore ) , mais pour te dire merci , pour te dire que tu es essentiel à ce monde qui essaye de naître . Parce qu’on a besoin de toi pour le bâtir. Je rêve de partager un moment d'échange d’idées, de discutions, avec celui qui m a rendu le goût des autres et l’envie de me battre pour un monde plus juste.


 Au 1 er juillet, pour recommencer, pour reconstruire, plus beau, plus fort, comme
Sisyphe, heureux !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Twitter diffusion

Merci pour cette année d' émotions Benoît ! #BenoitHamon @benoithamon

Camarade ? Frangin ? Ami ? Je ne sais pas bien comment on s’adresse à une personne  qu’on ne connaît pas vraiment, ou si pe...